fbpx

Comment se débarrasser du stress naturellement ? 5 principes clés en lien avec le shiatsu et la méditation

Tu te dis qu’il est grand temps de faire quelque chose pour savoir comment se débarrasser du stress naturellement ?

Car les médicaments, ce n’est pas ta tasse de thé, et tu as bien raison. car même s’ils sont nécessaires dans certains cas sérieux et sauvent des vies , la chimie n’est JAMAIS sans effets secondaires.

Malheureusement, même si de plus en plus de personnes se tournent vers la méditation ou les techniques énergétiques (shiatsu, acupression, qi gong, yoga, etc.), la majorité d’entre elles s’égarent et échouent par manque de connaissances.

C’est dommage car ces médecines traditionnelles, douces et humaines (par opposition à industrialisée), ont fait leur preuve depuis des millénaires.

Les premiers médecins taoïstes se servaient déjà de la méditation et de l’acupression pour s’autoguérir et accéder à une pleine connaissance de soi.

Il y a juste certaines choses à savoir pour les adapter parfaitement à la vie moderne. Tu tombes bien, c’est ce que j’enseigne sur ce blog et sur ma chaine YouTube.

Je m’appelle Cédric, alias OsteoShiatsu. Je suis un professionnel de l’accompagnement des publics sensibles (autant dire du stress en milieu professionnel) et je baigne dans le monde des techniques énergétiques depuis plus de 30 ans (arts martiaux, méditation, shiatsu, yoga, massage thaï…). Je suis spécialiste certifié en shiatsu.

C’est donc avec une longue expérience que je partage avec toi mes connaissances sur ces sujets.

Pour se débarrasser du stress naturellement, il est nécessaire de comprendre les principes de base de l’énergie vitale, que l’on appelle selon les traditions le Qi (Japon), le Chi (Chine), ou le Prana (Inde). Il est alors possible de réguler ses émotions et ses tensions physiques grâce à la maîtrise du souffle et/ou à des mouvements pratiqués en pleine conscience. La clé réside dans la connexion corps-esprit et la libre circulation de l’énergie vitale.

Un bémol ?

Oui, et un gros. Contrairement à ce que tout le monde croit, le terme « débarrasser » n’est pas celui qu’il faut utiliser. Avant de penser à combattre le stress, peut-être faut-il déjà comprendre qu’il existe un bon et un mauvais stress.

Dans cet article, nous allons aborder le stress autrement, comme une énergie que tu peux manipuler. Tu vas apprendre :

  • pourquoi certaines personnes résistent (beaucoup) mieux que d’autres au stress.
  • l’importance de savoir évaluer les 3 états de ton niveau de stress, et les risques associés aux différentes situations.
  • les 5 principes clés issus de la médecine taoïste (énergétique orientale) pour transformer ton stress en énergie positive.

Ne perdons pas plus de temps, d’autant que je te réserve quelques surprises…

Comment se débarrasser du stress naturellement pour un esprit zen et un cœur apaisé : 5 principes de bien-être hérités de la médecine taoïste

« Zéro stress » : le secret des personnes toujours en bonne santé et à qui tout sourit ?

Sais-tu pourquoi certaines personnes ont toujours l’air d’être plus heureuses et en meilleure santé que les autres ?

(Je suis sûr que tu connais toi-aussi ce genre de veinards…
… sauf que le truc à savoir, c’est que tout ça n’a rien à voir avec la chance.)

Pourquoi ces personnes semblent-elles mieux réussir là où toi, peut-être, tu rencontres des difficultés ? Comment font-elles pour avoir toujours le sourire et une énergie qui semble sans limites ?

Le grand secret, je vais te le révéler, et il est finalement assez simple.

Ces champions du bonheur, de la santé et de la réussite tout-terrain ont simplement compris mieux que les autres…

… quelque chose dont tout le monde parle.

… quelque chose que tout le monde subit.

… mais quelque chose que personne ne sait vraiment bien gérer.

LE STRESS.

Ils savent COMMENT MESURER LEUR STRESS.

A tout moment.

Dans n’importe qu’elle situation.

Mieux, ils savent comment le CONTRÔLER.
Comment le détourner et l’utiliser à leur profit.

Voilà, tu sais tout : inutile d’aller plus loin cet article. D’un coup d’aile, tu es libre de repartir tout droit d’où tu viens, Petit Papillon, pour méditer sur ce grand secret.

Vers l’air pur des montages embrumées, ou celui des couloirs du métro, à toi de voir…

Hmmm ! J’entends ta perplexité, et tu as raison :

🦋 Sensei OsteoShiatsu, c’est bien joli tout ça, mais comment je m’y prends moi ?

Sois rassuré, tu es au bon endroit…

Concentre-toi sur ces 5 principes pour transformer ton stress en un fidèle ami qui te veut du bien

Il y a 5 principes qui font qu’une personne est capable de maîtriser son stress pour rester en bonne santé et être toujours en pleine possession de ses moyens.

Les voici.

Si tu les appliques, tu vas toi-aussi très vite ressentir…

  • un regain d’énergie,
  • une confiance en toi,
  • une nouvelle joie de vivre,

pour faire avancer tous tes projets et obtenir des résultats comme tu n’aurais jamais pu espérer jusqu’alors.

Le stress est partout, à chaque instant, alors imagine seulement ce que serait ta vie si tu connaissais une méthode pour le détourner à ton avantage.

Les 5 principes pour dompter ton stress et être <strong>toujours au top </strong>!

Les 5 principes pour dompter ton stress et être toujours au top !

Petit Papillon : « rien ne sert de voler, il faut savoir se poser à point. »

Ce que j’entends par là ?

Même si ces grands principes ont l’air simples à comprendre, ne les sous-estime pas : il faut plusieurs années (c’est même l’histoire d’une vie) pour en mesurer toute leur portée et être à même de les mettre en application dans chaque seconde de son quotidien.

Autrement formulé, considère ces principes comme de jolis rochers posés dans ton jardin zen. Pense à revenir t’y poser régulièrement et à méditer dessus.

  • Principe n°1 : UNE ÉNERGIE, tu comprendras que le stress est.
  • Principe n°2 : LES EFFETS du stress, tu connaîtras.
  • Principe n°3 : CONSCIENCE, de ton niveau de stress tu auras.
  • Principe n°4 : RÉGULER ton stress, tu sauras.
  • Principe n°5 : L’ÊTRE HUMAIN EST UN TOUT, jamais tu n’oublieras.

Bravo, tu connais désormais les 5 principes clés à intégrer dans ton mode de pensée et de vie pour améliorer la régulation de ton niveau de stress et de ses effets sur ton quotidien et ta santé. Reste à les appliquer.

Mais ce n’est pas la seule surprise que j’ai pour toi…
… tadam, roulements de taïko.

  Voici en cadeau un podcast de plus de 25 minutes pour aborder le stress autrement et te divertir en même temps avec quelques succulentes pépites extraites de la culture JAPONAISE (spoiler alert : si tu es fan de STAR WARS, ça devrait également te plaire) :

Inutile de te sentir redevable, Ça me fait plaisir. Si, si, c’est cadeau j’te dis, aucun problème !

Cependant, si tu ressens une envie spontanée, naturelle et généreuse de partager ta joie et faire quelques offrandes au pied de la statue de Bouddha, il te suffit d’un clic pour partager ton énergie positive :

  Toi aussi, offre ce cadeau à quelqu’un et partage cet article avec ceux que tu aimes ou que ça peut aider (karma, karma !) :

1. Principe n°1 : le stress n’est rien d’autre qu’une énergie. Libre à toi de la manipuler à bon escient

Oublie les compléments alimentaires, la luminothérapie et les autres solutions miracles vendues par les marketeurs.

Elles peuvent aider mais… tout ça ne sert à rien TANT QUE tu n’as pas appris la base, à savoir : réguler ton stress.

Car le stress est une forme d’énergie.

Une énergie qui peut te booster comme si tu venais d’avaler tout un tube de cachets de vitamine C (perso, je préfère les kiwis bios).

Une énergie qui peut te faire disjoncter et te mettre K.O. comme si tu venais de gober toute une plaquette de somnifères (perso, je préfère une tisane à la valériane).

Tu n’avais jamais envisagé le stress de cette manière ?

Aucun problème.

Car tout ça, je n’ai même pas besoin de t’en faire la démonstration : tu le sais déjà. Tu l’as déjà vécu. Regarde le nombre de « gadgets et pilules miracle » qui prennent la poussière dans ton armoire.

Le plus important, c’est que tu saches maintenant par où commencer.

Rappelle-toi du principe n°1 et mémorise bien ceci…

Le stress est une ENERGIE.
Une énergie que TU PEUX APPRENDRE à réguler.

Apprendre à réguler ton stress n’est pas quelque chose que tu as appris à l’école, et c’est bien dommage pour toi.

Ton esprit altruiste se réjouira de savoir qu’on commence depuis quelques années à trouver des cours de yoga, de sophrologie, de méditation, et plus récemment de shiatsu dans certaines écoles primaires.

Tu vas me dire : « ça fait bien mon affaire, mais moi, j’ai le front qui commence à être sérieusement ridé. »

Que tu n’aies pas de chérubins, ou que les tiens soient déjà trop grands pour continuer à leur préparer leur goûter à la fraise pour leur quatre heures, je t’invite à relire avec plus d’attention le paragraphe précédent stp. J’ai parlé d’altruisme (karma, karma !).

Mais, rassure-toi, j’ai quand même autre bonne nouvelle pour toi, qui fonctionne même si tu n’es qu’un gros crevard qui ne pense qu’à ta pomme (ce qui reste tout à fait possible car je n’ai pas installé de filtres anti-cons sur ce blog)

Alors, quelle est cette
nyusu ça veut dire NEWS en japonais. Essaie avec moi : niiiouuuuzzzzouuuu
?

Ecoute bien :

Apprendre à réguler son stress est une compétence.
Comme toute compétence, ÇA S’APPREND.

Et ce qui s’apprend, tu le sais aussi…
… ça se travaille. Ça se répète. Ça se perfectionne. Ça finit par devenir naturel.

Passer un peu de temps à apprendre (enfin) à gérer ton stress est même la compétence la plus rentable pour ton présent comme pour ton avenir. C’est la clé de toute autoguérison.

C’est le meilleur moyen pour :

  • obtenir et conserver un corps et un esprit en bonne santé
  • améliorer la qualité de ton quotidien
  • allonger ton espérance de vie vers de vieux jours heureux.

Si tu ne connais pas l’histoire de Bouddha, sache que lui aussi a eu besoin de temps pour trouver son chemin (et il n’y a pas rencontré que des pâquerettes et des écureuils)…

2. Principe n°2 : sais-tu seulement de quoi le stress est capable ? C’est le pire poison…

… pour TA SANTE. BAM, dans ta face !

Désolé, mais je ne peux te le dire autrement.

Un événement ou une activité intense et c’est ton amygdale qui s’emballe. L’étape d’après ? La peur et ses redoutables réactions en chaîne…

L’excès stress, c’est un peu comme un jus ultra-concentré, tellement acide qu’il plonge tout ton organisme dans un état de corrosion et de surtension en même temps.

Pensée de l’OsteoShiatsu

Ça peut expliquer qu’en cas de stress intense (choc émotionnel, accident, harcèlement…), tu te bloques « les reins » d’un coup d’un seul : le fameux lumbago. Ceci qui n’a rien d’étonnant quand tu sais que :

en médecine taoïste et en shiatsu,
la Peur est l’émotion associée aux Reins (énergie EAU)

Mais pire encore, le stress, par effet domino, peut aller jusqu’à faire disjoncter complètement ton cœur ou ton cerveau.

Sayonara, bye-bye matelot.

A ce stade, il te faut choisir (j’espère que tu y as pensé avant) ce qu’on inscrit sur ta pierre tombale : au rayon des produits qui fonctionnent bien, on peut te proposer la crise cardiaque, sinon l’AVC. Dépêche-toi, c’est en promo !

Si tu as vu Kill Bill, tu te souviens sans aucun doute de la morsure foudroyante du black mamba ? Le stress, c’est un peu comme un black mamba : il te saute au visage et il fout tout ton organisme en vrac.

En tout cas, cette scène te donne une image mentale assez claire pour saisir toute l’importance de mettre en place des stratégies anti-stress.

Tu dois apprendre à le réguler au quotidien et tout au long de ta vie.

Si les aspects scientifiques relatifs aux effets du stress t’intéressent, jette un œil à l’encadré ci-dessous.

NOTE – Une étude de 2017 publiée dans la célèbre revue scientifique médicale The Lancet a démontré qu’un excès d’activité au niveau de l’amygdale (une région de ton cerveau impliquée dans le stress) peut provoquer chez l’être humain des troubles cardiovasculaires et des AVC. Voici le lien vers l’étude pour ceux qui lisent l’anglais et veulent connaître tous les détails scientifiques. Mais globalement, je t’ai résumé ce que tu dois savoir et ça tient en 3 mots : gaffe au stress !

Alors, le stress est aussi imprévisible qu’une morsure de black mamba ?

Pas seulement. Le stress a plusieurs visages.

Le stress peut aussi agir à la manière très sournoise d’une goutte d’eau. Elle ne fait aucun bruit et est en apparence complètement anodine.

Qui se méfierait d’un léger filet d’eau, presque imperceptible, qui pénètre au plus profond d’un moteur, et le fait pourtant casser sous l’effet de la rouille et du temps.

Une eau tellement silencieuse qu’on n’y prête pas attention. Cette eau, elle finit par entailler la roche.

A la manière de ce qui stress pénètre et entame chaque jour un peu plus tes articulations, tes organes, tes neurones, bref, l’ensemble de tes tissus et de tes cellules…

… si tu n’y prête pas attention. Si tu le laisses te ronger à sa guise sans y prêter garde.

Tout ceci m’invite à te poser une question et une seule :

quelle conscience as-tu de ton stress ?

3. Principe n°3 : as-tu conscience de ton niveau de stress ?

Alors, toi, tu es plutôt « bon stress » OU plutôt « mauvais stress » ?

Stress positif ou stress négatif : comment les reconnaître pour savoir quoi faire exactement pour réguler ton énergie en toutes circonstances ?

Car, il est bon de le rappeler, le stress n’est pas que mauvais. Négatif.

Heureusement, tout le monde ne crache pas sur le stress. Même s’ils sont rares, tu pourras trouver ici et là quelques auteurs et thérapeutes qui ont bien compris tout l’intérêt de cultiver un « bon stress ».

Pour manger sans se casser une dent,
encore faut-il savoir distinguer le grain de riz du gravier.

Loi de l’OsteoShiatsu

Savoir si le stress que tu ressens est bon ou mauvais ? Cette question est-elle vraiment utile ? Après, tout, du stress, c’est du stress, non ?

C’est un tout petit peu plus subtil que cela. Avec l’OsteoShiatsu et selon les traditions de la médecine taoïste, nous distinguons 3 états de stress  :

  • le stress en excès
  • le stress en insuffisance
  • le stress « juste »

Les risques d’un excès de stress

En excès, le stress devient le pire des poisons qui coule dans tes veines, ronge tes organes et crame ton système nerveux.

C’est une énergie qui prend même le contrôle ton esprit : tu n’es plus maître de tes propres ÉMOTIONS. Le stress te fait monter dans les tours. Tu t’angoisses, tu paniques, tu verses dans la colère ou la peur.

Tes pensées ressemblent à celles d’une jeune geisha perdue au beau milieu de la forêt, des cris de loup derrière elle, alors que le soleil est en train disparaitre de l’autre côté de la colline.

Une geisha stressée, perdue en pleine forêt à la tombée de la nuit
Une geisha stressée, perdue en pleine forêt à la tombée de la nuit

Isolée, affolée, grelottante, courant sans savoir où elle va jusqu’à se tordre la cheville dans un trou, se déchirer le visage dans les ronces et finir par chuter dans un ravin (oui, c’est triste).

Je te le dis, Petit Papillon, le stress fait des ravages.

À RETENIR  –  L’excès (énergétique), c’est ce qui brûle les arbres les plus forts : ce qui dure trop longtemps (un ultra-marathon), ce qui est trop intense (un sprint sur 200 mètres et sans échauffement), ou ce qui survient avec une trop grande fréquence (une séance de cross-fit tous les jours de la semaine ou un apport de sucres rapides toutes les heures de la journée).

Nous allons d’ailleurs voir un peu plus bas que c’est un état dans lequel il te faut absolument éviter de rester trop longtemps. Tu vas voir, ça fait froid dans le dos… et pas que…

Les risques d’un manque de stress

En insuffisance, le stress est capable de faire également s’effondrer tout ton système si cet état dure également trop longtemps. C’est guère mieux.

Tu deviens apathique, sans vie, une loque qui dérive et subit la vie tel un vieux canoë en bois qui prend l’eau et se brise sur chaque roche dans les rapides d’une tumultueuse rivière de montagne (= la vie, tu m’avais compris).

À RETENIR – L’insuffisance (énergétique), c’est ce qui assèche les plus belles marres (les idées noires qui tuent la joie de vivre), ce qui fait défaut (le mouvement, la mobilité articulaire quand on reste assis 10 heures par jour sans compenser avec une activité physique), ce qui ne permet plus de réagir (le manque de confiance en soi qui paralyse le passage à l’action et la mise en place de projets).

Stress : le juste équilibre

Entre excès et insuffisance se trouve un juste milieu : l’état de JUSTESSE. Entre YIN et YANG, si tu vois où je veux en venir.

Car si tu connais le shiatsu ou la médecine traditionnelle chinoise, tu es déjà familier avec ces notions d’excès et d’insuffisance. Et encore plus avec la notion d’équilibre.

L’à-propos. L’approprié. Le juste nécessaire par rapport à une situation donnée, qui peut donc nécessiter une régulation du stress vers le haut comme vers le bas, tout comme son maintien dans un mode juste équilibré.

Ce stress juste, c’est une « mini explosion d’énergie » qui te permet de savoir QUOI faire. Y compris en mode « automatique » grâce à l’intelligence naturelle de ton corps et de ton subconscient.

C’est le bon stress, celui qui est juste. Il te sauve la vie. C’est celui qui met par exemple ton système en alerte et te force à réagir avec le bon timing quand :

  • tu poses malencontreusement ta douce mimine sur un teppan (鉄板), la plaque de cuisson traditionnelle japonaise sur laquelle faire cuire tes yakisoba (nouilles sautées) les plus délicieuses.
  • tu comprends soudain que tu viens de faire une énorme connerie d’ordre vitale en libérant ta vessie dans le onsen que tu partages avec une bande de vieux japonais bien trop tatoués pour ne pas être des yakuza (avertissement : ceci n’a rien d’une expérience vécue, mais alors vraiment rien).
  • ton maître de shiatsu japonais t’interroge à l’improviste devant tout le monde sur les vertus thérapeutiques du point DAN CHUU (膻中), alias les shān zhōng. Ton souffle se bloque, ton regard se tourne vers l’intérieur, et tu te souviens soudain de la liste des effets de ce point magique d’acupression sur l’asthme, les troubles respiratoires, le hoquet, les douleurs de poitrine, mais aussi les émotions et le sentiment d’harmonie.

Eh oui, le stress t’aide à :

  • avoir les bons réflexes,
  • courir plus vite (très très vite),
  • booster ta mémoire.

NOTE – Je pourrais t’écrire des dizaines de pages d’explications théoriques sur les hormones du stress : l’adrénaline, le cortisol, l’ocytocine, la vasopressine, l’ACTH, mais entre toi et moi, tu trouveras déjà ça partout sur le net, et à part une certaine satisfaction intellectuelle, ce n’est pas ce qui va changer ta vie.

Si tu ne devais retenir que 2 choses concernant le stress ?

Ce qu’il te faut vraiment retenir, ce sont deux idées majeures et simples à comprendre :

  • Idée n°1 : LE STRESS = LE BIG BOSS DE TA PETITE USINE BIO-CHIMIQUE PERSONNELLE.

    Sous l’effet du stress, ton cerveau et tes organes déchargent toute une « petite chimie de survie » dans ton organisme. En fonction de la « dose », le stress peut donc te tuer comme te sauver la vie.

  • Idée n°2 : LE STRESS = TON MÉCANISME DE RÉPONSE.

    Le stress, au final, ce n’est rien d’autre que l’ensemble de tes réponses, formulées de manière consciente ou inconsciente, face aux contraintes et aux stimuli que tu rencontres dans ton environnement.

Le stress, c’est une forme d’énergie magique et invisible qui crée des étincelles dès que ton être entre en interaction avec son environnement (stress mécanique, chimique, biologique, émotionnel, etc.).

Simple.

Sans avoir besoin d’étudier la physiologie du stress pendant des années et d’apprendre à parler comme un médecin, tu as maintenant une vue un peu plus juste des effets du stress.

4. Principe n°4 : comment bien gérer ton stress ? (on te ment + la plus grosse erreur que commettent 99% des gens) 

Je suis stressé…
Tu es stressé(e)…
Il ou elle est stressé…
Nous sommes stressés…

Okay, okay, tu n’es pas là pour réviser tes tableaux de conjugaison. L’idée maîtresse à retenir ici est la suivante :

LE STRESS, C’EST NATUREL ET ÇA TE TIENT EN VIE.

TOUT LE MONDE ressent du stress.

INUTILE DE STRESSER, donc, si tu te sens stressé.

Tu vas me dire que c’est le chien qui se mord la queue, là.
Tu as raison, c’est exactement ça.

A toi de savoir :

  • briser les cercles vicieux.
  • engendrer les cercles vertueux.

Te voilà rassuré ?  

Pas vraiment. Savoir que le stress n’épargne personne n’est pas là pour te faire plaisir. Ce n’est pas parce que c’est mal ou même pire ailleurs que ça fait tes affaires.

On est bien d’accord.

C’est pareil pour moi. Et j’ai beau être encore très loin d’approcher le début de la sagesse universelle du grand Bouddha (OOOmmmmmm, un peu d’humour, nom d’un scarabée !), je ne suis clairement pas du genre à me réjouir non plus du malheur des autres.

Mais, mais, mais… ce n’est clairement pas le débat. Tout le contraire même.

Je m’explique.

Ce qu’il faut que tu te sortes de la tête (et j’aurais gagné mon pari), c’est que le LE STRESS EST MAUVAIS. Ça, c’est vraiment la plus grosse erreur que commettent 99% des gens.

C’est même l’un des plus gros mythe de notre époque moderne.

Petit Papillon, si tu es dans ce cas là, avec ces croyances là, ce n’est pas ta faute.

ON T’A MENTI ! On te ment même tous les jours.

Il suffit d’écouter seulement 5 minutes la TV, la radio, ou de regarder les gros titres de des journaux et des magazines santé pour te retrouver nez à nez avec des articles à sensation et des gros titres alarmistes :

Comment se débarrasser du stress naturellement ? Une idée : arrête de lire la fausse presse santé à scandale.
Comment se débarrasser du stress naturellement ? Une idée : arrête de lire la fausse presse santé à scandale.

Comme tu peux le constater sur l’image ci-dessus ou dans ton kiosque à journaux, les journalistes et rédacteurs en chef s’en donnent à cœur joie dans la presse féminine :

  • si tu es plutôt du genre geisha : « attention, le stresse te guette et va te faire attraper des tonnes de kilos en trop ! Et de vilains boutons d’acné nerveux. »
  • si tu es plutôt du genre samurai : t’inquiète, les journalistes vont finir par s’occuper de ton cas : « le stress serait responsable de crises cardiaques surtout chez les hommes… »

Pour te résumer les choses le plus simplement du monde, le stress, c’est comme tout (et je te livre au passage l’un des autres grands secrets de l’OsteoShiatsu et de l’autoguérison et l’acceptation de soi, tellement simple et efficace) :

TOUT est question d’équilibre

Le stress en excès, bien entendu, ça n’a rien de bon. Mais c’est comme pour tout, y compris ce qui a l’air bon au premier abord :

  • le soleil (coups de soleil, insolation, urticaire solaire, cataracte, carcinome…)
  • la vitamine D (trouble du rythme cardiaque : fibrillation auriculaire…)
  • le sommeil (accroissement des états dépressifs, risques cardiovasculaires, AVC, )
  • le sport (déshydratation, inflammation, fibrillation auriculaire, dépendance à l’endorphine, bigorexie…)
  • la position du missionnaire et autres galipettes (sécheresse et micro-coupures au niveau des organes sexuels, épuisement, courbatures…)

Le dernier exemple est bien sûr à lire sous le ton de l’humour.

Mais il reste néanmoins à prendre au sérieux, notamment pour mes chers abonnés à ma liste de contacts privés : l’énergie débordante et le regain de libido, c’est ce qui peut arriver une fois qu’on a boosté sa confiance en soi et qu’on sait contrôler son énergie et ses émotions grâce à l’OsteoShiatsu.

Petit Papillon, tu ne pourras pas dire que je ne t’avais pas prévenu.

Interro surprise :
comment se débarrasser du stress naturellement ?

Allez, sors une feuille double et un stylo : qu’as-tu retenu ?

Okay, okay, Petit Papillon, calmos ! Loin de moi l’idée de vouloir te stresser (gnark ! gnark !).

Tu as gagné : interro surprise annulée ! Je te donne les réponses (mais entre toi et moi, elles ne te serviront vraiment que si tu as lu et relu cet article pour bien en comprendre toutes les nuances).

Le stress, c’est donc :

une ÉNERGIE

100% naturelle

ultra concentrée

méga réactive

hyper puissante

Comme toute énergie, elle est à manipuler avec précaution. Et ça s’apprend !

Le stress peut être une énergie toxique, qui grignote ta vie.

le stress peut être une énergie stimulante, qui te booste et t’aide à dépasser tes limites personnelles.

Cette approche du stress fait partie des fondamentaux de la médecine taoïste (énergétique orientale) et du shiatsu, et de certaines techniques psycho-énergétiques.

C’est bien entendu la base de l’OsteoShiatsu.

La lune éclaire le chemin : à toi de le suivre…

Tu as deux choix à partir de maintenant.

Eh oui, tu as ta part de responsabilité dans tout ça (je sais, ça fait mal).

… TU PEUX continuer à subir et à encaisser ton stress quotidien au fil des événements de la vie.

Tu sais ce que cela signifie sur le moyen et long terme : un stress « subi », non maîtrisé, ne peut que t’amener tout droit vers une ribambelle de soucis (je n’ai pas dit « sushi »), voire des situations médicales graves et que l’on ne souhaite à personne (burn-out, dépression…).

… OU BIEN TU PEUX continuer sur la voie qui semble être la tienne puisque tu es ici avec moi (ce n’est pas qu’un hasard) : te cultiver pour vivre comme un « HUMAIN moderne, conscient et complet ».

Et si apprendre à réguler ton stress te permettait de profiter de ta vie, de tes passions et de ceux que tu aimes en restant dans la meilleure santé possible jusqu’à ton dernier souffle, est-ce que tu ferais cet effort ? Évidemment. 

Alors tu sais ce qu’il te reste à faire.

Et si tu souhaites en savoir plus et recevoir chaque mois des conseils concrets et adaptés au monde moderne pour améliorer ton bien-être et ton quotidien, tu sais comment rejoindre ma liste de contacts privés :

Ce que tu vas recevoir en t’inscrivant ?

85% de mes meilleures techniques issues de l’énergétique orientale, mes secrets sur les points d’énergie du shiatsu, des trucs et astuces pour mieux méditer, pour bouger et vivre en pleine conscience et apprendre à réguler son énergie…

Tout ça, c’est très bien, on en parlera ensemble et c’est le terreau de l’OsteoShiatsu, mais…

… oui, il y a un mais : ce que je veux que tu comprennes, c’est que derrière tout ça, le vrai sens de mes emails privés, c’est de t’aider sur le chemin de la connaissance et de l’acceptation de soi.

C’est un long chemin (pour moi aussi, rassure-toi), mais c’est le meilleur moyen que je connaisse pour aller vers l’autoguérison (corps + esprit) et trouver le vrai sens de sa vie.

Petit Papillon, tu es prévenu… et personne ne t’oblige à t’inscrire. Comme on dit en japonais :

犬も歩けば棒に当たる

Délecte-toi de cette gourmandise calligraphique !

C’est joli, hein ?

Oups, excuse-moi. C’est vrai, c’est joli, mais on n’y comprend rien. Tiens, voici la traduction que je laisse à ta bonne réflexion :

Chien qui erre trouvera peut-être le bâton.

Proverbe japonais

5. Principe n°5 : l’être humain forme un tout qui est plus grand que chacune de ses parties

Si tu lis encore ces lignes, inutile de se voiler la face : tu as déjà pris conscience de l’importance de ton bien-être.

De tout ce que peuvent t’apporter une meilleure connaissance de toi-même et des techniques d’autoguérison venues des quatre coins du monde. Alors, fonce.

C’est la raison pour laquelle j’ai créé l’OsteoShiatsu.

Des techniques accessibles, simples, rapides et réalistes pour préserver et améliorer son bien-être, sa longévité et ses performances sportives et intellectuelles tout au long de sa vie.

Par où commencer pour avoir les meilleurs résultats ?

Si tu es déjà membre de ma liste de contacts privés, tu as certainement déjà récupéré ma formation de coaching autonome JUSTE HUMAIN™ (attention, je ne la rends disponible qu’à certaines périodes dans l’année).

C’est une bonne chose, car c’est la meilleure porte d’entrée dans le « grand temple » de l’OsteoShiatsu si tu es sérieux dans ta démarche.

Ce que j’entends par sérieux ?

Des personnes qui ne cherchent pas un pilule magique, mais plutôt une feuille de route pour les accompagner dans leur quotidien et les aider à évoluer sur le long terme. Tout au long de la vie, car :

La vie humaine cherche en permanence son chemin,
telle une rivière qui demande à être canalisée
pour éviter les débordements.

Loi de l’OsteoShiatsu

La deuxième grande étape, qui peut être travaillée en parallèle des exercices que je donne dans la formation JUSTE HUMAIN™, c’est d’apprendre à observer autrement (pour certaines personnes, le mot « autrement » est déjà de trop).

Ce que je conseille le plus souvent à mes élèves et aux personnes que j’accompagne (pépite, alors profites-en), c’est vraiment ça :

(ré-)apprendre à observer ce que le stress et la routine
ont fini par anesthésier et rendre imperceptible chez eux

Oui, ça a l’air simple dit comme ça, mais c’est loin d’être facile. Cet exercice demande une vraie objectivité, ainsi qu’une capacité à 101% à se remettre en question.

Observer pour « être conscient de ».

C’est vraiment l’étape n°1 : « avoir conscience de  » pour ensuite être en mesure…

… de connaître
… de comprendre
… d’ajuster et de réguler, si besoin.

Ce n’est qu’ainsi que tu peux espérer entreprendre les transformations les plus bénéfiques et les plus pérennes pour toi-même.

  si tu es motivé pour aller plus loin, tu peux toujours jeter un coup d’œil ici

OsteoShiastu - Bien-être taoïste, automassages, méditation, pleine conscience, shiatsu, réflexologie, massage thaï, do in

Petit Papillon, déploie tes ailes & dépose ta jolie pensée :

Etiquettes : , , ,